Macky Sall-Présidence de la Commission de l’UA: «Peut-être que nous aurions fait la même chose»

Le vote de certains pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) contre le candidat du Sénégal à la présidence de la Commission de l’Union africaine (Ua), ne change en rien les relations qu’entretient le Sénégal avec lesdits pays. C’est la déclaration du chef de l’Etat qui rappelle que le Pr Abdoulaye Bathily ne s’est porté candidat qu’après la décision de cette instance sous régionale de le soutenir.



Macky Sall-Présidence de la Commission de l’UA: «Peut-être que nous aurions fait la même chose»
«Si nous n’avions pas le soutien de la Cedeao, nous n’irions pas aux élections. N’eut été la décision de la Cedeao au sommet de Kigali au mois de juillet 2016, cette élection se serait déjà passée. C’est parce que la Cedeao a fait bloc à la demande du Sénégal, et cela a permis la reprise du vote au mois de janvier», a fait savoir le chef de l’Etat.

Macky Sall qui assistait à la cérémonie de levée des couleurs qui se déroule le premier lundi de chaque mois de déclarer que malgré ce vote contre Pr Bathily, «le Sénégal ne garde absolument  aucun sentiment amer à l’égard de ces pays frères et voisins».

Dans ce même registre, le chef d de l’Etat demande de : «tourner la page » car, «Ce n’est pas parce qu’un candidat n’a pas été retenu dans une élection que cela remet en cause les acquis de notre diplomatie et de nos relations avec l’international» ; d’autant plus que, «peut-être que le Sénégal aurait fait la même chose à leur place».

Ousmane Demba Kane

Lundi 6 Février 2017 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter