Macky Sall/Souleymane Ndéné Ndiaye: Les deux amis vont-ils croiser le fer ?

Les relations d’amitié et de fraternité tant chantées entre Macky Sall et Souleymane Ndéné Ndiaye sont-elles sur le point de voler en éclats avec l’annonce des audits de la gestion de l’ancien régime libéral ? Tout porte à le croire. Silencieux depuis le renversement du régime de Wade, l’ex-Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye est sorti de sa réserve pour fustiger l’attitude du régime de celui qui est considéré jusqu’ici comme l’un de ses meilleurs amis.



Macky Sall/Souleymane Ndéné Ndiaye: Les deux amis vont-ils croiser le fer ?
En dépit du clash entre Wade et Macky Sall, Souleymane Ndéné Ndiaye et l’actuel président de la République ont semblé garder de bons rapports. Les deux personnalités ont toujours évité de s’échanger des propos aigre-doux. Me Ndiaye qui était le directeur de campagne de Me Wade aurait même téléphoné son « ami », Macky Sall pour le féliciter pour sa qualification au second tour de l’élection présidentielle. Cela aurait même faché l’ancien président de la République.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Macky Sall, Souleymane Ndéné Ndiaye s’est abstenu de tout commentaire sur la gestion du pays. Mais il semble passer à l’offensive, même si son « ami » clame haut et fort qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières. « Ce que ce que le nouveau pouvoir est en train de faire vis-à-vis des anciens ministres, c’est l’acharnement. Je pense qu’à une semaine du début de la campagne électorale dans un Etat de droit, dans une démocratie, cela me semble inacceptable », a-t-il déclaré. Visiblement irrité par le défilé des dignitaires de l’ancien régime à la Dic et à la Gendarmerie, Me Ndiaye a lancé : « On ne peut pas m’auditer, parce qu’on ne m’a pas confié des deniers dont je dois rendre compte de l’utilisation ».

Macky Sall répondra-t-il au défi que semble lancer Souleymane Ndéné Ndiaye en installant une Haute de justice? Depuis le début des enquêteurs, le président de la République s’est emmuré dans un long silence. Sans observe-t-il la posture de Wade et ses collaborateurs pour repasser à l’offensive à quelques jours du démarrage de la campagne électorale.

ISSA NDIAYE

Issa NDIAYE

Mardi 5 Juin 2012 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter