Macky Sall: "Une minorité veut prendre le pays en otage"

Le président de la République est très remonté contre les enseignants. Ou du moins certains d’entre eux. Il l’a fait savoir hier lors du Conseil présidentiel sur le Plan d’actions du pacte de stabilité sociale et d’émergence économique (PNSSEE). Il s’est saisi aussi de l’occasion pour affirmer qu’il n’y aura pas d’année blanche.



Macky Sall: "Une minorité veut prendre le pays en otage"
«J’invite les enseignants à travailler avec l’Etat sous les conditions de lever les mots d’ordre de grève et, d’étudier avec nous, la possibilité de donner la chance à tous les enfants de ce pays». Cette invitation a été lancée hier par le président de la République à l’endroit des enseignants.  Et Macky Sall de poursuivre : «Nous avons des moyens très limités (1500 milliards). Les 750 milliards sont consommés par les fonctionnaires et tous les jours, ils veulent nous mettre le couteau sous la gorge pour leurs revendications. Je dis non».

Se montrant plus ferme, le Chef de l’Etat martèle à l’endroit des enseignants : «la moitié des recettes pour 1% de la population, cela ne peut pas continuer. S’ils veulent qu’on aille à l’année blanche, on ira à l’année blanche. Mais on n’arrivera pas jusque-là car je pense qu’on a en face des compatriotes et des patriotes qui sont conscients de leur rôle historique de contribuer à la défense de l’Ecole Sénégalaise. Vous êtes une minorité. 120 mille personnes qui veulent tenir en otage tout un pays. On vous dit non»!

Ousmane Demba Kane

Mercredi 22 Avril 2015 - 09:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter