Macky Sall à Ndiassane : «Tous les foyers religieux sont concernés par… »

Le président de la République Macky Sall s’est rendu ce week-end à Ndiassane pour les besoins des préparatifs du Gamou de la famille Kounta qui célèbre l’évènement au septième jour de la naissance du Prophète Mouhammad (Psl). Macky Sall s’est saisi de cette occasion pour annoncer son vœu de généraliser la modernisation de tous les foyers religieux. Ce qui a déjà commencé avec Touba et Tivaouane.



Le Sénégal, en tant que pays  de croyants se doit de doter ses foyers religieux d’infrastructures dignes de ce nom. C’est dans ce sens que le président de la République, qui était en visite à Ndiassane a promis de matérialiser son vœu, et de reproduire ce qu’il a fait à Touba et à Tivaouane, à Ndiassane, Médina Baye… : «Il est vrai que tout ne peut pas se faire en une seule année, mais tous les foyers religieux sont concernés par ce programme», a-t-il déclaré.

Le fils ainé du Khalife de Ndiassane, Mouhamed Kounta, a salué cet engagement du chef de l’Etat et a invité le ministre du Commerce à établir dans la cité religieuse un deuxième Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) : «le Gamou est toujours l’occasion d’une activité économique grandiose pour la vente des tissus maliens, mais aussi pour les Mauritaniens et les Burkinabé qui viennent maintenant avec leurs produits. Ce serait intéressant d’en faire un pôle commercial. Pour cela, un terrain d’une superficie d’un hectare est disponible pour abriter une telle infrastructure».

Mouhamed Kounta, par ailleurs coordonnateur du Gamou est d’avis qu’à la dimension économique, doit s’ajouter une autre dimension qui sera cette fois-ci spirituelle. Et cette dimension spirituelle de l’émergence, nécessite forcément l’implication des hommes religieux.

Ousmane Demba Kane

Lundi 28 Décembre 2015 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter