Macky Sall a donné son onction pour la nomination d’un “Monsieur Casamance” par les Etats unis

L’Etat sénégalais a donné son accord pour la nomination de “M. Casamance” par les Etats unis d’Amérique (USA). C’est l’ambassadeur des USA à Dakar, Lewis Lukens sur le départ qui en a fait la révélation lors d’un entretien avec certains responsables de rédactions de la presse sénégalaise ce vendredi 30 mai. “Les USA ont une position d’assistance derrière le gouvernement du Sénégal”, a tenu à préciser son excellence qui a tout même réaffirmé son optimisme pour la fin du conflit.



Macky Sall a donné son onction pour la nomination d’un “Monsieur Casamance” par les Etats unis
“Quand je suis arrivé, il y a trois ans, j’ai fait une étude sur les différents problèmes du Sénégal. Il en est, clairement, ressorti que ce conflit casamançais qui perdure depuis trente ans empêche véritablement le développement agricole et économique de cette région”, a déclaré l’ambassadeur des USA au Sénégal, Lewis Lukens. Il a fait savoir: “après l’investiture du président Macky Sall, nous lui avons fait la proposition. “Si le gouvernement Sénégalais n’y voit pas d’inconvénients, nous pouvons envoyer un diplomate à la retraite pour coordonner avec le gouvernement Sénégalais et les autres bailleurs de fonds afin de trouver une solution durable à ce conflit”.

 
M. Lukens de préciser que le monsieur en question “est ancien ambassadeur en Afrique de l’ouest”. Et a-t-il poursuivi, “il est là pour coordonner toutes les questions sur la Casamance. Je n’ai pas le temps de m’occuper à plein temps de ce problème”. De manière générale, l’ambassadeur des USA à Dakar a souligné: “Nous ne sommes pas là pour résoudre le conflit mais dans une position d’assistance, travailler derrière le gouvernement sénégalais et aider à développer ce terroir”. 


M. Lewis Lukens a, dans la foulée, indiqué qu’il reste optimiste pour la paix. “Cela prend beaucoup de temps et de travail mais pendant les trois dernières années, Macky Sall a fait beaucoup de progrès. Le gouvernement devra beaucoup en faire sur cette crise qui existe depuis 30 ans. Saint Egidio et quelques partenaires internationaux font aussi un excellent travail”


Vendredi 30 Mai 2014 - 16:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter