«Macky Sall a fait de la lutte contre l’impunité son premier cheval de bataille », Amadou BA

Les actions du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchissement d’argent et le financement du terrorisme en Afrique de l’Ouest (Giaba) sont parfaitement en phase avec la politique de l’Etat du Sénégal. C’est la forte conviction du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou BA. Pour qui, ‘’dès sa prise de fonction en avril 2012, le Président Macky Sall a fait de la lutte contre l’impunité son premier cheval de bataille’’.



Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan samedi dernier au nom du président Macky Sall, la cérémonie d’ouverture de la 15e réunion du comité ministériel du Giaba et le financement du terrorisme en Afrique  de l’Ouest. Selon Amadou Ba, « les actions du Giaba son parfaitement en phase avec la politique de l’Etat du Sénégal menée sous l’impulsion du chef de l’Etat Son Excellence le Président  Macky Sall. Des sa prise de fonction en avril 2012, le Président Macky Sall a fait de la lutte contre l’impunité  son premier cheval de bataille ». L’argentier de l’Etat précise à cet effet que « le renforcement de la sécurité, de la stabilité, de la gouvernance, de la protection des droits et libertés et la consolidation de l’Etat de droit, afin de créer les meilleurs conditions d’une paix sociale et de favoriser le plein  épanouissement des potentialités », constitue le troisième axe du Plan Sénégal Emergent (Pse).
Selon "Libération", le Sénégal s’est aussi évertué ces dernières années à renforcer son dispositif pour combattre les crimes financier. 


Lundi 9 Novembre 2015 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter