"Macky Sall a raison de se fâcher", Mame Mbaye Niang

Selon le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction citoyenne, le président Macky Sall n'est pas assez défendu face aux multiples agressions dont il fait l'objet au quotidien. Mettant en avant sa casquette de membre du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l'APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel), Mame Mbaye Niang sermonne sans les nommer ceux qui ont étalé sur la place publique le contenu des discussions politiques.



Interpellé sur la colère noire qu'aurait piquée le Chef de l'Etat lors de la dernière réunion du SEN de l'APR, le ministre se fâche. "Je ne peux rien dire par rapport à cette réunion. Je trouve même désolant qu'on puisse mettre sur la place publique le contenu de discussions politiques tenues dans une réunion politique". Fort de ce fait, Mame Mbaye Niang met en garde "ces gens-là". "Je pense qu'il faut mériter la confiance du président de la République. Un vrai responsable, au sens d'ailleurs propre du terme, doit être pouvoir apte à garder pour lui-même des discussions tenues entre quatre (4) murs. Donc la personne qui a sorti ces informations ne mérite pas en réalité sa place autour de la table du SEN de l'APR", explique-t-il. 

Avant d'ajouter "que le président soit en colère ou relativement fâché contre certains responsables, je trouve cela tout à fait normal". "C'est normal qu'il (président Sall) soit fâché par rapport à ce qui se passe. L'actualité, nous la vivons tous les jours et on constate que le président de la République n'est pas bien défendu. Ce n'est pas seulement lui qui a eu à le dire, nous tous avons déjà dénoncé le défaut d'engagement de certains responsables face à l'agression que notre parti, notre régime ou notre leader vit au quotidien", martèle Mame Mbaye Niang dans un entertien accordé à "Enquête". 


Mercredi 25 Novembre 2015 - 08:04




1.Posté par Leuk le 25/11/2015 11:44
Voyons ! Voyons !

Justement !
Hier soir, on tombe sur une émission de Walf, mettant en face deux jeunes, l'un M. MAR du Parti Rewmi, l'autre M. NDIAYE de l'APR , apparemment du Réseau des Enseignants.

Lors du débat aux allures d'une querelle de borne fontaine, du fait du membre de l'APR, le même gars, dans ses vociférations, va jusqu'à dire :

>.

Certainement, il n'a pas compris le sens des mots. Et s'il avait dit le "Frère" ou le "Camarade" par exemple en lieu et place de "Président", ça pourrait être moins choquant.

Eh bien! Voilà donc la situation, Monsieur le Ministre :

Macky Sall est beaucoup beaucoup défendu par les siens, notamment quand il y a une brèche pour s'attaquer à Gorgui.
Peut-être que votre Macky est mal défendu. Et cela ne surprend guère.

Bonne journée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter