"Macky Sall a trahi ses frères" déclare Idrissa Seck pour apaiser la tension entre Rewmi et ses alliés



"Macky Sall a trahi ses frères" déclare Idrissa Seck pour apaiser la tension entre Rewmi et ses alliés
La coalition départementale And Defar Thiès d'Idrissa Seck avec le Pds a failli volé aux éclats. La maire de Thiés, dans tous ses états, avait même parlé de haute trahison concernant l'investiture de 3 libéraux du Pds contre les 13 promis sur la liste de la coalition And Défar Thies dont il est tête de liste.

En procédant ainsi, les proches collaborateurs d'Idy avaient foulé du pied les recommandations de leur mentor en ne respectant pas les clauses sur le quota et la position. Donc le maire de Thies était obligé de revenir pour éteindre le feu qui couvait en convoquant une réunion pour arrondir les angles. Ainsi, Idy a assuré à ses frères libéraux qu'il n'est mêlé ni de prés ni de loin à cette forfaiture.

Toutefois, il a promis de sévir contre les collaborateurs qui ont porté au Pds ce tort, mais aussi aux autres membres de la coalition comme And Jëf/Pads ; Jëf-Jël et Bokk Gis Gis entre autres. Idrissa Seck a regretté ces manquements avant d'inviter ses alliés à prendre de la hauteur, car selon lui, « le plus important c'est de battre Macky Sall partout, particulièrement à Thiès.

De l'avis du patron de Rewmi, l'enjeu représente l'élection présidentielle de 2017. « il faudra les retrouvailles de la famille libérale, car l'objectif est d'arriver à mettre au pouvoir en 2017 un membre de la famille libérale, car le Président Macky Sall à trahi ses frères », explique Idrissa Seck.

Revenus à de meilleurs sentiments, les responsables libérales comme Ameth Mbaye, Déynaba Sall, Ndeye Fatou Ndiaye, Samba Ndiaye ont promis de retourner à la base pour avoir zéro frustration. « Il ne faudra pas qu'on perde une seule carte d'électeur », leur fera remarquer Idrissa Seck sur l'Observateur.


Mardi 13 Mai 2014 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter