Macky Sall décaisse 1,5 milliards pour le Réseau des Femmes pour l’Emergence

Le président de la République, Macky Sall a mis un financement de 1, 5 milliards de F cfa à la disposition du Réseau des Femmes pour l'Emergence (Refeme). Cette cérémonie de remise de financement s'est déroulée samedi dernier sous la présidence du ministre délégué en charge de la Microfinance et de l'Economie solidaire, Moustapha Diop.



Ce dernier qui estime que le Président veut positionner la femme au cœur de la croissance économique à déclarer que « pour lutter contre la pauvreté, le président de la République l'a instruis de promouvoir et de financer les organisations de femmes, à travers le territoire national de travailler à les constituer en réseaux et de les connecter ensemble, en vue de leur permettre d'accéder à l'autonomisation par la création d'entreprises viables et la création d'activités génératrices de revenus ». Pour ce faire renchérie le ministre, « le président m'a demandé d'accorder le plus grand intérêt à la mise en œuvre de stratégies idoines, faisant corps avec les objectifs du plan Sénégal émergent, notamment celui d'améliorer les conditions économiques et sociales des femmes ».
Ce dernier qui estime que le Président veut positionner la femme au cœur de la croissance économique à déclarer que « pour lutter contre la pauvreté, le président de la République l'a instruis de promouvoir et de financer les organisations de femmes, à travers le territoire national de travailler à les constituer en réseaux et de les connecter ensemble, en vue de leur permettre d'accéder à l'autonomisation par la création d'entreprises viables et la création d'activités génératrices de revenus ». A ce titre « un dispositif cohérent de financement des projets et d'accompagnement opérationnel de proximité a été mis en place dans chaque structure, pour couvrir les besoins du plus grand nombre de femmes et de jeunes filles, évalués à plus de 40 milliards de francs Cfa ».
Toutefois d'après le ministre Moustapha Diop, à terme, « ce dispositif permettra l'extension des financements des projets à travers les différents Réseaux de femmes pour l'émergence ». En conclusion, le ministre rassure que cela devrait permettre ainsi de réduire de façon substantielle les difficultés d'accès au crédit et améliorer leur qualité de vie.
 

Lamba Ka

Lundi 9 Février 2015 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter