Macky Sall : « je n'y pense même pas. Il n'a jamais été question de retrouvailles »

Vendredi dernier le président Macky Sall est intervenu lors du secrétariat exécutif national sur ses soi-disant retrouvailles entre lui et ses anciens frères du pds, agitées au lendemain de la Tabaski après la rencontre furtive entre Abdoulaye Wade et le premier ministre Mohamed Abdallah Dione qui n'est en réalité que des voeux.



Macky Sall : « je n'y pense même pas. Il n'a jamais été question de retrouvailles »
Lors du secrétariat exécutif national(SEN) de l'alliance pour la république(APR) Macky Sall a soutenu que l'idée de retrouvailles avec le Pds ne lui passe même pas à l'esprit. Il répondait à l'interpellation d'un membre du Sen qui voulait être édifie sur la visite que le premier ministre aurait rendu à l'ex Président Wade.
Mais, on peut affirmer que des retrouvailles ne sont pas envisagées à court terme. Selon des sources dignes de confiance, le président a dit que, retrouver ses anciens compagnons du Pds n'est pas l'ordre du jour. Cette précision du président fait suite à une interpellation d'un membre du Sen faisait les inquiétudes des alliées de Benno bokk Yakaar qui disent ne pas comprendre le rapprochement entre l'APR et le Pds.
En réalité ces réserves des allies du président sont consécutives à la rencontre entre Mouhamed Abdallah Dione et Abdoulaye Wade le jour de la Tabaski à la mosquée Massalikoun jinnam. Une rencontre ou les deux hommes ont échangé quelques civilités.
Cependant, lors de la réunion de l'instance dirigeante de l'APR , il a été beaucoup question de Wade et de ses accusations contre de l'état et son frère Aliou Sall. Ainsi Mor Ngom posa sa question : « monsieur le président nous souhaitons être édifiés sur les retrouvailles avec le Pds est-ce que vous avez envoyé des émissaires chez Wade ? Est-ce que vous envisagez de vous retrouver avec le pds? » voilà la réponse de Macky Sall « je n'y pense même pas. Il n'a jamais été question de retrouvailles entre le Pds et moi et je n'ai jamais envoyé aucun émissaire chez Wade pour discuter de quoi que ce soit » selon nos confrères de l'as.
« Nous tendons la main à tous les sénégalais capables d'apporter leurs pierres à édifice et non à un parti spécifique comme le PDS » ajoute le président, qui précise aussi à ses allies que la traque des biens mal acquis ira jusqu'au bout.

Ndeye Diakhou BA

Lundi 27 Octobre 2014 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter