Macky Sall: le début de la fin, MSU France



« La plus grande ambition de Macky Sall était de devenir Chef de service à Petrosen…», Souleymane Jules Diop. Les sénégalais ont connu le 23 juin 2011. Ils se souviendront désormais du 29 juin 2014. Pour le MSU France, les tendances lourdes qui se dégagent des élections locales sont nettes, limpides, irréversibles et témoignent d’une véritable déculottée pour le pouvoir en place. En administrant une raclée historique au régime, les sénégalais viennent de mettre fin aux dernières illusions des partisans de l’APR (Alliance pour le Partage des Ressources) et de sceller le destin politique national de Macky Sall dont le terme sera sans aucun doute circonscrit en 2017.


Alors que ces élections locales sont marquées par une abstention record, que de nombreux sénégalais mécontents ont préféré différer leur vote, attendant patiemment 2017 pour porter l’estocade finale à ce régime honni, le parti présidentiel malgré une intense propagande, des milliards déversés, et des centaines de véhicules 4X4 déployés sur le terrain, a été laminé, cumulant défaite sur défaite dans toutes les grandes localités : Dakar, Thiès, Saint Louis, Ziguinchor, Touba, Diourbel, Dagana, Podor, etc…. En vérité, les manœuvres ignobles visant à transformer cette cuisante défaite en victoire médiatique ou juridique, comme c’est le cas à Saint Louis ou Podor ne trompent personne. Le MSU France dénonce avec vigueur le coup de force électoral du pouvoir à Saint Louis et le déploiement disproportionné des forces de l’ordre dans cette région; une tache noire pour la démocratie sénégalaise.


Pour le MSU France, ces élections locales sont la preuve que l’avènement de Macky Sall au pouvoir le 25 mars 2012 est le fruit d’un accident historique. A la tête d’un parti faible et inexistant, le Président se voit désormais contraint d’être à la remorque de Benno Bokk Tass Yakaar, et de négocier en position de faiblesse, avec Niasse, Youssou Ndour et sa caravane inutile, et Tanor pour tenter de sauver, désespérément les meubles.


Le MSU France dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, se réjouit que son appel d’un vote sanction massif ait été entendu par le peuple sénégalais, qui, à travers ce vote, vient de démontrer sa maturité, sa liberté totale, et sa ferme détermination à se défaire d’un régime liberticide, incompétent, sans cap, ni vision. Maintenant que les locales sont derrière nous, le MSU France demande à tous les citoyens sénégalais de se mobiliser, et surtout, de ne pas relâcher la pression. Au vu de la débandade généralisée du camp présidentiel, et de l’effondrement de l’APR qui n’existe plus que de nom, le MSU France lance un appel solennel à Macky Sall afin qu’il renonce à présenter sa candidature en 2017. Pour éviter la mère des débâcles.


Vendredi 4 Juillet 2014 - 12:08




1.Posté par Ndiaye le 04/07/2014 12:52
Ce texte est vraiment nul ,demontre votre animosite contre le president sall et APR, C EST TRISTE DE VOTRE PART.

2.Posté par POULO le 04/07/2014 18:02
Ce commentaire vient de quelqu'un qui se sent visé et qui a l'habitude d'utiliser des pseudo. Suivez mon regard MARVEL.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter