Macky Sall pique sa colère, « Que l'on arrête de dire que je combats le maire de Dakar... »



Macky Sall pique sa colère, « Que l'on arrête de dire que je combats le maire de Dakar... »
Le président Macky Sall se défend de vouloir politiser les reformes sur les collectivités locales. C'était hier lors de la rencontre avec les exécutifs locaux. Apres le refus du Maire de Dakar Khalifa Sall, de présenter un budget pour la ville de Dakar au motif qu'il ne dispose pas d'informations suffisantes, notamment sur les recettes, le chef de l'Etat n'a pas tardé à réagir.

Au sien du Grand Théâtre, Macky Sall a indiqué que l'acte III de la décentralisation ne saurait être assumé avec des prises de positions partisanes. Par conséquent, il a demandé à ses détracteurs d'arrêter de lui faire « un mauvais procès ». « Je ne peux pas engager des reformes sous l'angle politique. Alors que l'on arrête de dire que je combats le maire de Dakar, ou de Guédiawaye, ou de Pikine. Cela ne correspond pas à la réalité de l'acte 3 de la décentralisation », s'est offusqué Macky Sall devant les nouveaux maires du Sénégal.

Il est clair que cette déclaration est une réplique à ceux qui l'accusaient de vouloir liquider un potentiel adversaire pour 2017, en l'occurrence Khalifa Sall. Au cours de la rencontre le président de l'Association des Maires du Sénégal, Abdoulaye Baldé et le président de l'Union d'Association des élus locaux, Alé Lô ont pris la parole pour demander une plus grande attribution de ressources financières, qui vont au-delà des 5 % des Tva.


Mardi 16 Septembre 2014 - 11:21




1.Posté par Mayday le 16/09/2014 11:52
Attention a l'avc a force de piquer des coleres.

2.Posté par Mayday le 16/09/2014 11:52
Attention a l'avc a force de piquer des coleres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter