Macky Sall reconnait son impuissance face à une probable poursuite de Me Wade

On parlait de dégèle entre les deux, mais le président Macky Sall s’est voulu clair au sujet de l’ancien Chef d’Etat s’il venait à être poursuivi par la justice.



Macky Sall reconnait son impuissance face à une probable poursuite de Me Wade
« Il ne m’appartient pas de traduire en justice l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade » a répondu Macky Sall au sujet de son prédécesseur. Selon le chef de l’Etat, les dossiers sont instruits par le Parquet spécial. « C’est aux juges d’apprécier l’implication de telle ou telle personne. Poursuivre l’ancien Président, je n’en ai même pas le pouvoir de m’y opposer si la justice décidait de la faire » avertit Macky Sall.
Revenant sur la polémique de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, Macky Sall, soutient « c’est moi qui ai réactivé la Crei, en même temps j’ai lancé l’Ofnac. C’est cet organisme qui reçoit l’ensemble des déclarations de patrimoine des assujettis et qui a tout pouvoir de contrôle et d’autosaisine ».
Selon le locataire du palais, cette décision est motivée en ce qu’il considère que la défense des deniers publics comme une prioritaire pour des pays pauvres très endettés comme le nôtre.
                                                                                


Lundi 13 Octobre 2014 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter