Macky Sall répond à Yaya Jammeh: "Je ne soutiens aucun ennemi de la Gambie"



A ce dernier, le président Macky Sall dira: « le Sénégal n’est pas dans les dispositions de faire quelques actions que ce soient pour essayer de déstabiliser son régime. Nous avons d’autres chats à fouetter, d’autres affaires que de nous immiscer dans des problèmes. Maintenant le Sénégal est une terre d’accueil, c’est une réalité aussi et entre Sénégalais et Gambiens et autres Africains, des chefs d’Etat, les gens vivent en paix chez nous. Ce que nous leur disons, c’est que vous devez respecter le droit d’accueil et d’asile de notre pays. Si vous êtes là en réfugié en simple citoyen...
 
Mais une fois qu’ils s’implantent, on ne tolère pas qu’ils s’attaquent au régime Gambien. Et c’est pourquoi nous avons expulsé le jeune Sidya Bayo, certaines organisations ont critiqué, on leur a dit qu’on lui a interdit le territoire parce qu’il s’engageait véritablement vers une politique de dénonciation contre le président Gambien, sur cela, on ne peut pas le protéger… ». Parce que le président Sall protège ses ennemis, Yaya Jammeh avait déclaré que son homologue sénégalais était son «ennemi».
 


Jeudi 16 Avril 2015 - 20:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter