Macky Sall s’arme de remèdes contre le gaspillage des ressources de l’Etat

Le président de la République Macky Sall recommande aux membres du gouvernement de se conformer à de ‘’nouveaux comportements’’ contre le gaspillage des ressources de l’Etat, annonce le communiqué du conseil des ministres.



Macky Sall s’arme de remèdes contre le gaspillage des ressources de l’Etat
M. Sall a recommandé aux membres du gouvernement de se conformer à ‘’de nouvelles attitudes et de nouveaux comportements plus responsables et plus soucieux de transparence’’, à l’occasion du premier conseil des ministres du premier gouvernement sous son magistère, selon l’APS.

La suppression des voyages en première classe pour toutes les autorités publiques, la limitation stricte des missions à l’étranger, le recensement exhaustif du parc automobile de l’Etat et la restitution des véhicules détenus de manière irrégulière figurent parmi les ‘’nouveaux comportements soucieux de la transparence’’.

A cela s’ajoutent : le contrôle des effectifs des personnels de l’administration publique, l’inventaire des immeubles de l’Etat cédés ‘’dans des conditions irrégulières ou de non-transparence’’ et ‘’la résiliation de toutes les lignes téléphoniques utilisées par des non ayants-droit’’.

Le gouvernement veillera aussi, selon le communiqué du conseil des ministres, à la rationalisation de la gestion des lignes téléphoniques dans l’administration, avec la mise en place de restrictions pour les bénéficiaires et la définition de plafonds pour les abonnements.

Il s’attèlera aussi à l’inventaire exhaustif des locaux conventionnés par l’Etat et à la résiliation des contrats pour ceux occupés irrégulièrement.
Les immeubles appartenant à l’Etat seront l’objet d’un recensement devant aboutir à leur attribution dans des conditions régulières et transparentes, selon le communiqué.

Le gouvernement fera aussi l’état des lieux sur les conditions d’octroi des terres à des privés par le régime sortant. Aussi procédera-t-il à l’identification urgente des transactions, marchés, actes et décisions administratifs nécessitant le déclenchement d’inspections et d’audits.

Des enquêtes seront ouvertes pour faire la lumière sur les cas de décès observés lors de manifestations durant la précampagne électorale, annonce encore le gouvernement.

APS



Vendredi 13 Avril 2012 - 18:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter