Macky Sall se blinde: sa garde rapprochée plus nombreuse, des gendarmes l'entourent

Il fallait être hier à l'inauguration du nouveau plateau médical à l'hôpital Aristide LeDantec pour s'en rendre compte. Pour sa première sortie publique après la marche de Paris, le président de la République blinde sa sécurité. Sa garde rapprochée est plus nombreuse et des gendarmes l'entourent.



Macky Sall se blinde: sa garde rapprochée plus nombreuse, des gendarmes l'entourent
Sa participation à la marche de Paris le 11 janvier dernier, serait-elle passée par là ? Dans le cadre de manifestations en date de vendredi dernier, des musulmans réclament des excuses publiques de la part du Chef de l'Etat. A ce propos, la sécurité présidentielle ne prend pas à la légère les remous que cette participation a soulevés. Ou encore les services secrets ont de réelles inquiétudes quand à la sécurité du Chef de l'Etat ? Dans tous les cas, il fallait être hier à l'hôpital Aristide LeDantec pour se rendre compte qu'habituellement discret, le dispositif sécuritaire du Président Sall a impressionné plus d'uns. 


Toute une garnison  de gendarmes, l'arme à l'épaule, sert "l'Observateur", a pris d'assaut les lieux lors de l'inauguration du nouveau plateau médical, certains étaient même perchés sur les balcon des pavillons. La garde rapprochée est plus nombreuse que d'habitude, mettant une bonne distance entre le Chef de l'Etat et les invités. Une ceinture de gendarmes s'est même vite formée lorsqu'il s'est agi de présenter la maquette du nouvel hôpital au président. 


Le président était accompagné de plusieurs membre du gouvernement notamment le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Awa Marie Coll Seck et Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères. Avec le soutien de l'Autriche et de l'Inde, l'hôpital Aristide LeDantec s'est doté d'un plateau technique de dernière génération, d'un coût de plus de 4,5 milliards. 


Mercredi 21 Janvier 2015 - 10:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter