Macky Sall sur l’homosexualité : « Chaque pays a son propre métabolisme »

Répondant à une chaine de télé Française, le chef de l’Etat Macky Sall a invité les européens et les Organisations de défense des droits de l’homme à respecter les croyances de chaque peuple. Pour lui, le code de la famille, l’histoire, la civilisation et la culture du Sénégal ne cadrent pas avec l’homosexualité.



Interpellé sur la question de la dépénalisation de l’homosexualité, sur le plateau de iTELE, le Président Macky Sall a fait savoir que la dépénalisation de l'homosexualité ne cadre pas avec nos réalités : «Nous avons notre code de la famille, nous avons notre culture, nous avons notre civilisation. Il faut que les gens, aussi, apprennent à respecter nos croyances et nos convictions. Au nom de quoi doit-on penser que parce que ailleurs, on pense que l’homosexualité doit être dépénalisée, que ça doit être une loi universelle ? Au nom de quoi ça doit être une loi universelle ? Il faut respecter le droit également pour chaque peuple de définir sa propre législation. Je ne vois pas pourquoi on doit nous imposer cette vision. Les gens doivent avoir la modestie de comprendre que tous les pays ne sont pas les mêmes, n’ont pas les mêmes histoires, évolutions. Chaque pays a son propre métabolisme ».

Le chef de l’Etat s’est également exprimé sur le droit de l’avortement médicalisé. Il estime que l’avortement doit être autorisé. 


Lundi 26 Octobre 2015 - 07:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter