Macky Sall sur le dossier de l’ex-président tchadien : « Habré sera jugé au Sénégal »

Face au pressant appel de la secrétaire d’Etat américaine, Mme Hilary Clinton, demandant aux nouvelles autorités sénégalaises de prendre des « mesures concrètes » sur le dossier de l’ex-président tchadien, Hissène Habré, le président de la République, Macky Sall n’a pas différé sa réponse pour exprimer la position de son pays.



Macky Sall sur le dossier de l’ex-président tchadien : « Habré sera jugé au Sénégal »
« Habré sera jugé par les tribunaux sénégalais », a-t-il confié à « Jeune Afrique » dans son dernier numéro paru ce lundi.

On se rappelle qu’au lendemain de l’alternance survenue en 2000, son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade avait pris la même option sans que cette intention soit suivie d’effet. Mais face à la pression des organisations de droits de l’homme comme Human Right Watch et la Raddho, ainsi que des pays comme la Belgique et les avocats des victimes, Dakar était sur le point de mettre sur pied une cour spéciale composée de magistrats sénégalais pour statuer sur le cas de l’ancien président tchadien refugié au Sénégal depuis plusieurs années, lit-on dans les colonnes de la même source.

Plusieurs procédures avaient même été entamées contre Habré qui avait été inculpé et condamné avant qu’une exception d’incompétence soulevée par ses avocats n’inverse la tendance. Depuis lors, il est retranché dans son domicile ouakamois, à Dakar, et attend de connaître le sort qui lui sera réservé par la nouvelle équipe dirigeante. L’ancien « dictateur » qui a tissé de solides relations dans son pays d’accueil entretient d’excellentes relations avec les différentes familles maraboutiques du Sénégal. Des amitiés qui freinent sensiblement le dénouement de cette affaire, précise la presse locale.

Pour l’heure, on se demande si le nouvel homme fort du Sénégal va changer la donne. Il a soutient tout de même que « Habré sera jugé au Sénégal ».


Lundi 25 Juin 2012 - 08:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter