Macky à Idy : « Grand, toi aussi de temps en temps, il faut diminuer les cravaches »



Il faut reconnaitre qu’Idrissa Seck n’est jamais à court d’idées pour jouer pleinement son rôle d’opposant. Le tout nouveau président du Conseil Départemental de Thiès en a encore donné la preuve hier, lors de son installation à la tête de cette entité. En effet, l’ancien premier ministre d’Abdoulaye Wade a régalé son auditoire d’anecdotes parmi lesquelles, celle qu’on serait tenté d’appeler Macky, Idy et  le Cheval. L’ancien maire de la ville de Thiès raconte qu’à l’occasion de sa visite dans la cité du rail, le président Macky Sall lui aurait dit : « Grand toi aussi, de temps en temps il faut diminuer les cravaches », faisant allusion aux attaques à répétition de son ancien camarade de parti. Et Idrissa Seck de rétorquer : « C’est  toi qui a choisi le cheval comme emblème et pour qu’il galope, il faut de temps en temps lui donner des coups ».


Cependant, Idy tempère. Il  dit ne nourrir aucune animosité à l’encontre du quatrième président de la République. « Je ne lui voue aucune hostilité. C’est un jeune frère avec qui nous avons cheminé durant les moments difficiles, quand Abdoulaye Wade était accusé dans l’affaire Me Seye et que les Ousmane Ngom nous ont quittés » avoue-t-il. Mais, après les fleurs et les caresses dans le sens des poils, Seck n’a pas tardé à remettre les piques. Selon le président du parti Rewmi, ce qui l’agace au plus haut point, est de voir que  « Le Sénégal a la possibilité d’agir mais, l’hésitation, l’impréparation, l’incompétence et la non-droiture » freinent notre ascension.


« La personnalité Sénégalaise est en train de se diluer. On le sent au niveau des organisations internationales, on le sent au niveau des forums » trouve dommage Idrissa Seck dans les colonnes du Populaire et pour qui la raison n’est autre que Macky Sall a détruit tout ce qu’Abdoulaye Wade avait bâti.  


Mardi 22 Juillet 2014 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter