Macky à Wade : « Mon mandat ne saurait être réduit en...»



Le Chef de l’Etat réagit sur le refus de son prédécesseur de répondre à son invitation au sommet de Dakar. Macky Sall dit n’avoir pas été du tout surpris.  A ce propos, il précise n’avoir fait que son devoir. D’autant plus que, si Senghor  était encore de ce monde, il aurait eu droit à la même invitation en tant qu’ancien président de la République du Sénégal.
 

Même s’il regrette le refus de Wade, le Chef de l’Etat de minimiser : «Ce n’est pas un problème particulier ». Pour lui, son mandat « ne saurait être réduit en échanges épistolaires, de meeting,… ». Sur ce point, le président de mettre en exergue «la réduction de son mandat ». Ce qui est «une première », selon lui. Car, « mon prédécesseur a voulu un 3ème mandat, il y a eu des morts, il faut s’en rappeler ».
 
 
D’autant plus, martèle le successeur de Wade au micro de France 24 que son régime est marqué sous le sceau de « la transparence,  une gouvernance modernisée, la prise en charge des préoccupations des populations ». Dès lors, il ne veut pas entendre parler de « querelles politicienne » ou « un ébat de circonstance ». 


Vendredi 28 Novembre 2014 - 13:23




1.Posté par lozé mamadou le 28/11/2014 18:39
une chose est sure wade ne va plu rien accepter de macky tanke karim serait derière les veroux pour enrichisement illicite.je nen voudrais pa a wade.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter