Macky à Wade: "On ne peut pas accepter que ceux qui ont pillé les caisses de l'Etat..."

Wade-Macky, la guerre continue. En réponse aux menaces de son prédécesseur non moins père du célèbre détenu dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis à savoir Karim, le président de la République déclare: "...On ne peut pas accepter qu'un voleur de poulet soit emprisonné à des peines sévères et que ceux qui ont pillé les caisses de l'Etat en sorte indemnes".



le Chef de l'Etat n'a pas raté l'occasion de la cérémonie de fusion entre le parti de Lahat Diop, Directeur de l'investissement et le parti présidentiel,  l'Alliance Pour la République (APR), pour apporter la réplique à Wade. Face au Pape du Sopi qui se dit prêt à perdre la vie pour sauver son fils de la condamnation, Macky Sall fait la leçon à son ancien mentor. "La Justice est un élément très important dans la voie vers l'émergence. Elle doit être équitable et qui s'applique à tout le monde, aux riches comme aux plus démunis". 


Selon le président Sall: "Il faut que nous acceptions de revoir notre comportement, d'utiliser les deniers publics dans la transparence et d'éviter au maximum de verser dans des travers tels que la corruption et la malversation". Mieux, "la justice ne doit pas s'appliquer pour certains et pas pour d'autres". De ce fait: "Ce n'est pas parce qu'on a un fils politicien, un oncle ou un tout puissant parent...qu'on doit se prévaloir d'un traitement à part". D'autant plus que "ceux qui n'ont pas les moyens s'en tirent avec des peines allant de 10 à 20 ans, alors que sous prétexte que parce qu'on est le fils de tel ou tel autre, on ne risque rien. Il n'en est pas question. Et cela ne rime pas avec la démocratie". 


En termes plus claires, sert le successeur de Wade: "On ne peut pas accepter qu'un voleur de poulet soit emprisonné à des peines sévères et que ceux qui ont pillé les caisses de l'Etat en sortent indemnes. Cela n'est pas possible". 


Samedi 14 Février 2015 - 10:21




1.Posté par Leuk le 14/02/2015 17:18
"La Justice est un élément très important "… disons de la vie tout court. "Elle doit être équitable". Point-Barre.

On n’en disconvient pas ! Mais ce qui se passe sous nos cieux avec la CREI est une Justice Sélective, c’est de l’Acharnement sur ses potentiels adversaires.

A bas la Justice des Vainqueurs !

2.Posté par Lievre le 14/02/2015 17:37
Mais si c'est caisse de l'état, c'est haute cour de justice non ??

3.Posté par xod987 le 14/02/2015 20:05
Quelle Honte! un président qui dicte un verdict à la justice: il parle de" vider les caisses de l'état et de deniers publics volés", donc il sait qui est coupable! D'où tient-il ces "info"? Quel président!


4.Posté par mayday le 15/02/2015 10:31
C'est pitoyable! ce monsieur a une obsession ( Karim). Il doit venir témoigner devant la barre, car l'info qu'il avance , le procureur a la prouver depuis plus de 2 ans. Karim avait posé la question à l'argentier de l'Etat,
'' est-ce qu'il manque 117 milliards dans les caisses de l'Etat dans la période allant de 2000 à 2012,""
Réponse: NON , d’ailleurs l'auteur de la question est un très bon TRAVAILLEUR a ajouté l'argentier.
Non comment.
QUI OSE DOUTER MAINTENANT D'UN VERDICT PRÉFABRIQUÉE?

Monsieur le Président Karim n'est épinglé par aucun audit pour votre gouverne.
Il vous faudra convaincre le monde du bien fondé du verdict, tout le monde nous regarde

5.Posté par mayday le 15/02/2015 10:39
Mr le Président, avec tout le respect qu'on vous doit, votre déclaration est surprenante, pour le voleur de poulet, on a constaté la disparition de la volaille au moins, mais pour Karim on a fouillé ciel et terre en vain , et on a pas constaté de manquement dans les caisses de l'Etat ( Cf témoignage de Ablaye DIOP à la crei) La vérité est que 'qui veut noyer son chien l'accuse de rage
Il vous faut quelque chose de plus convainquant pour condamner Karim.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter