Macky et Michaëlle Jean inaugurent les locaux de l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF)



Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, et la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, ont inauguré, ce jeudi 12 octobre 2017, les locaux de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF) basé à Dakar. Nadine Patricia Anguile, Ministre gabonaise de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Présidente de la Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernement de la Francophonie (Confémen), Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères ainsi que Adama Ouane, Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ont également pris part à la cérémonie.

 « Le Sénégal peut s’enorgueillir d’abriter l’IFEF qui rassemble et met en partage tout ce qui se pense, se produit, s’accomplit de mieux dans l’espace francophone en matière d’éducation, de formation, d’innovation, dans une dynamique d’investissement massif dans le capital humain et de coopération sud-sud, sud-nord, nord-sud. Ce qui en fait un véritable centre d’excellence des expertises francophones, au service des États et gouvernements de la Francophonie et pour l’insertion professionnelle des jeunes. Dans beaucoup de nos pays, plus de la moitié voire 60 % à 70 % de la population a moins de 30 ans et le chômage chronique des jeunes est un scandale. La création de l’IFEF répond également à l’urgente nécessité de formations professionnelles débouchant sur des emplois stables et décents», a déclaré la Secrétaire générale.

 "L’IFEF est un dispositif innovant au service des Etats et gouvernements de l’OIF dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de leurs politiques éducatives: pour une éducation de qualité inclusive et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. L’IFEF est le fruit d’un partenariat riche et constructif entre l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) avec son réseau de 850 établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les Conférences des ministres francophones de l’Education  (Confémen) et des ministres de la Jeunesse et des Sports (Conféjes), l'Universite Senghor d’Alexandrie et ses campus décentralisés au service du développement de l’Afrique. Sans compter les partenaires internationaux comme la Banque mondiale, le Partenariat mondial pour l’Éducation, l’Agence française de développement", selon la note parvenue à PressAfrik.com. 


Jeudi 12 Octobre 2017 - 20:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter