Macky interdit la vente au Sénégal de " Charlie Hebdo" et de " Libération"

Depuis l’Algérie où il se trouve, le président de la République, Macky Sall, vient de prendre la décision d'interdire au Sénégal la vente du numéro spécial de Charlie Hebdo, sorti ce mercredi et tiré à 3 millions d’exemplaires, et de "Libération" montrant à leur «Une», une caricature du prophète Mouhamed.

Le président, selon nos sources, dit être contre toute forme de violences, raison de sa présence à la marche de dimanche en France, mais tient au respect de la laïcité et de la croyance de chacun. Il trouve que les numéros de Charlie Hebdo de ce mercredi et de "Libération" sont une atteinte à la religion musulmane et a donc interdit leur vente au Sénégal. Ecrit « Seneweb »



Le ministre de l’Intérieur annonce ainsi  l’interdiction au Sénégal de la distribution et de la diffusion ‘’par tout moyen’’ des éditions de mercredi de l’hebdomadaire français ‘’Charlie Hebdo’’ et du quotidien ‘’Libération’’ du même pays, dont les Une comportent une caricature du prophète Mohammed (PSL).
 
‘’Il est interdit de distribuer et de diffuser, par tout moyen, les éditions de ce jour de l’hebdomadaire français +Charlie Hebdo+ et du quotidien français +Libération+, sur toute l’étendue du territoire national’’, indique un communiqué transmis à l’APS, précisant que ‘’les contrevenants s’exposent aux lois et règlements en vigueur’’.
 
Quelque trois millions d’exemplaires de l’hebdomadaire ‘’Charlie Hebdo’’ ont été distribués mercredi dans plus de 20 pays, pour le premier numéro édité après la mort, le 7 janvier dernier, d’une partie de sa rédaction.


Lamba Ka

Mercredi 14 Janvier 2015 - 19:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter