Madagascar: enquête en cours sur le retour d'exil de Marc Ravalomana

Cela fait tout juste un mois ce lundi que l’ancien président de Madagascar, Marc Ravalomanana, est rentré d’exil. Quelques heures après son arrivée, il a été placé en résidence surveillée à Diego Suarez, où il se trouve toujours, officiellement pour «sa sécurité». L’enquête sur son retour est en cours, l’Aviation civile a en effet porté plainte pour dénoncer la violation de l’espace aérien et un atterrissage non autorisé, mais la procédure judiciaire patine.



Marc Ravalomanana. AFP PHOTO / Joshua Berger
Marc Ravalomanana. AFP PHOTO / Joshua Berger

Dans l’affaire du retour de Marc Ravalomanana, cinq personnes ont déjà été placées en détention provisoire, soupçonnées d’avoir aidé à l’atterrissage de l’avion transportant l’ancien président. Il s’agit de Jean-Marc Koumba, l’ancien garde du corps, et de quatre membres de l’aviation civile.

L’enquête devait se poursuivre la semaine dernière, avec l’audition de Marc Ravalomanana, mais entre les cafouillages de la justice et le flou maintenu par les autorités la procédure est en suspend.

En effet, d’abord, la compétence du tribunal de Diego Suarez a été remise en question.
La ville de Diego Suarez, loin au nord de la capitale, aurait été choisie pour des questions d’ordre public.

Ensuite, les avocats de Marc Ravalomanan affirment qu’ils n’ont pas eu le droit de parler à leur client. Et sans une concertation avec ses avocats, l’ancien président garde le silence, son passage devant les juges a du être reporté.

Le ministère de la Justice assure lui que tout est fait conformément à la loi, que Marc Ravalomanana pourra bientôt rencontrer ses avocats et que la Cour de cassation vient de confirmer la compétence du parquet de Diego Suarez. Les autorités promettent donc un déblocage rapide de la situation.


Rfi.fr

Lundi 10 Novembre 2014 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter