Madagascar: journée de deuil après la tempête Chedza

Une journée de deuil national a été décrétée ce mercredi à Madagascar. La Grande Ile rend hommage aux victimes de la tempête tropicale Chedza qui a traversé le pays il y a dix jours. Le dernier bilan est lourd : 68 personnes tuées et plus de 134 000 sinistrés.



Dans le sud-est de Madagascar, plusieurs routes sont coupées et les cultures ont été endommagées. AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU
Dans le sud-est de Madagascar, plusieurs routes sont coupées et les cultures ont été endommagées. AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU

Drapeaux en berne, festivités annulées, ce mercredi est journée de deuil national sur tout le territoire, sans être toutefois chômée. Administration et entreprises seront ouvertes comme d’habitude. Les autorités veulent rendre hommage aux victimes de la tempête Chedza, dont le nombre n’a cessé d’augmenter ces derniers jours en raison de l’isolement de certaines zones, mais aussi à cause des pluies qui ont continué de tomber. Le dernier bilan fait état de 68 morts.

La région la plus touchée est le sud-est, où une quinzaine de personnes sont encore décédées il y a quelques jours dans des glissements de terrain. Plusieurs routes sont coupées et de nombreuses cultures dans cette région ont été endommagées. La plaine d’Antananarivo, très peuplée, a aussi été touchée. On y dénombre près de 35 000 sinistrés.

Tandis que plusieurs régions souffrent de la pluie, dans le sud, c’est la sécheresse qui fait souffrir les populations. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont menacées par la famine dans la zone de Bekiky à l’extrême sud. Une zone régulièrement en proie aux crises alimentaires. Des opérations de distribution de vivres sont en cours.


Rfi.fr

Mercredi 28 Janvier 2015 - 16:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter