Madagascar: une manifestation contre les délestages dérape à Tamatave

Des émeutes ont eu lieu ce lundi 22 décembre 2014 en soirée à Tamatave, grande ville de l'est de Madagascar. Des pillages de magasins dans le centre-ville et des affrontements avec les forces de l'ordre ont été observés. Les manifestations contre les délestages (coupures de courant) se multiplient ces dernières semaines sur l'île. Celle-ci a dégénéré. Bilan provisoire : un mort par balle, décédé à l'hôpital, et quatre blessés (un blessé par balle et trois gendarmes légèrement touchés).



Tamatave (Toamasina en malagasy) est la grande ville de l'est de Madagascar. L. Mouaoued/RFI
Tamatave (Toamasina en malagasy) est la grande ville de l'est de Madagascar. L. Mouaoued/RFI

La manifestation a commencé dans la soirée pour se finir vers 1 heure et demie du matin. D’après un témoin sur place, la foule était nombreuse : plusieurs centaines de personnes, surtout des jeunes, portant une banderole et des t-shirts. Leur message s'adressait à la Jirama, la compagnie nationale d’électricité : « Arrêtez le délestage, ou bien nous allons manifester ».

Des barrages ont été dressés. Des manifestants ont brûlé des pneus et des planches de bois. Des poteaux électriques ont été détruits. Les forces de l’ordre ont lancé des grenades lacrymogènes. Et le face à face a duré plusieurs heures. La veille, le bureau commercial de la Jirama avait déjà été saccagé par une foule en colère.

« C’est très chaud à Tamatave en ce moment ! », affirme une femme témoin des dernières manifestations. Depuis un mois, les habitants vivent avec deux à quatre heures d’électricité par jour. De nombreuses professions sont bloquées. L’arrivée de nouveaux groupes électrogènes la semaine dernière n’a pas réglé le problème pour l’instant.


Rfi.fr

Mardi 23 Décembre 2014 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter