Madické Niang : « Je me porte comme un charme, une marche ne peut pas me faire faire un malaise »



Madické Niang : « Je me porte comme un charme, une marche ne peut pas me faire faire un malaise »

 
Lors de la marche de la coalition « Boolo Taxawu Askan Wi » sous la houlette du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et des alliés de l’Union des Centristes du Sénégalais (UCS) d’Abdoulaye Baldé, de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis de Pape Diop entre autres, Madické Niang, très éprouvé par le soleil de plomb, a trébuché et même chuté ».
Le dignitaire libéral n’aurait dû son salut qu’au secours de son camarade Samuel Sarr qui l’a retenu et aspergé d’eau fraîche pour le remettre d’aplomb.
Que nenni. L’ancien ministre des Affaires Etrangères sous l’ère Wade qui dément ne manque pas d’asséner.
 
 
« Je me porte comme un charme et une marche ne peut pas me faire piquer un malaise, car, très fréquemment, je marche à pied sur une distance beaucoup plus longue que celle que j’ai faite, lors de la marche. Ce qu’il y a, c’est que j’avais rendez-vous vers 17 h 30 et il fallait que je prenne congé des manifestants. Ni plus ni moins ».
 Mieux, « comment peux-je avoir ce malaise-là dont on parle et aller ensuite assister à la conférence de presse animée par la coalition au siège du PDS ? », lâche le responsable libéral.


Samedi 12 Octobre 2013 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter