Madické Niang écarte toute possibilité de fraude

La fraude évoquée avec insistance par certains candidats à l’élection présidentielle de dimanche est « impossible » dans la mesure où « tout est sous contrôle », a assuré jeudi le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Madické Niang.



Madické Niang écarte toute possibilité de fraude

« Je tiens à dire aux représentants des pays amis du Sénégal, que nous avons un système électoral qui permet un vote libre, transparent et libre », a affirmé M. Niang, lors d’une conférence de presse commune avec le ministre chargé des Elections, Cheikh Guéye.

Selon lui, « une éventuelle fraude reste imaginaire, car elle est entretenue par des candidats qui ont conscience qu’ils ont déjà perdu l’élection présidentielle ».

« Le système de vote des Sénégalais prend en compte les moyens les plus sophistiqués et les plus fiables (incluant) les technologies de l’information et de la communication (TIC) mais aussi la biométrie », a-t-il ajouté.

Pour Madické Niang, « ce qui permet d’écarter toute possibilité de fraude, c’est le droit de contrôle de chaque candidat à travers ses représentant et mandataires présents dans les lieux de vote en plus du procès verbal tenu après l’élection ».

Par ailleurs, il a estimé que les organisations internationales qui fustigent la décision interdisant les manifestations sur certains endroits « ne tiennent pas compte de la réalité du Sénégal ».

« Un arrêté prend en compte l’exigence de pouvoir manifester partout dans ce pays mais avec des réticences, car un périmètre de sécurité est établi et ceci existe dans presque tous les pays du monde », selon Madické Niang.

Le ministre des Affaires étrangères a fustigé la demande de report du scrutin formulée par certains candidats. Selon lui, le gouvernement est « conforme avec le droit ».



Vendredi 24 Février 2012 - 00:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter