Magal 2014 : Touba fait le plein



Elles sont environs trois (3) millions de personnes à avoir fait le déplacer dans la ville sainte pour le besoins du Magal de Touba qui n’est autre que la commémoration du départ en exil de Ahmadou Bamba au Gabon. Terme wolof, langue nationale, Magal signifie « rendre hommage, célébrer, magnifier ». Mieux, « rendre grâce à Dieu ». Une fête religieuse qui date de la naissance de la confrérie mouride  au XIXe siècle. Pour l’heure, ce sont des chants khassaïdes, des tables rondes, la place de l’Islam dans l’histoire du Sénégal, entre autres termes,…qui déchirent l’air. 


Ceci, avant la cérémonie officielle prévue demain vendredi en présence du khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké. Le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo devrait diriger la délégation gouvernementale. A déplorer toutefois, la recrudescence des accidents de la circulation qui y ont fait pas moins de onze (11) morts en l'espace de 72 heures. Soit quatre (4) morts de plus que durant l'édition 2013 avec ses sept (7) cas de décès. 


Jeudi 11 Décembre 2014 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter