Magistrats et avocats : la querelle continue de plus belle.

Avocats et magistrats ne se supportent plus, et cela ressurgit à chaque occasion. En effet, pas plus tard que hier, le tribunal des flagrants délits de Dakar a été témoin de cette tension latente entre les deux corps.



Avocats et magistrats se sont encore affrontés hier. En effet, au tribunal des flagrants délits de Dakar, Me Marie Wade a provoqué l’ire de la juge Racky Dème. Cette dernière a senti un affront envers la cours lorsque Me Marie Wade, avocate du barreau de Paris, s’est présentée à la salle 1, passant devant la barre. Cet acte ne sera pas toléré par la juge qui ordonne qu’elle soit conduite au box des accusés. Ce qui fut fait malgré l’intervention de Me Mbaye Guèye qui s’est excusé.

Ce fut alors les avocats qui se rebellent contre la décision de la juge et ont décidé de boycotter les audiences tant que l’avocate ne sera pas libérée. Ce qui fut fait après six heures passée sur la banc des accusés. Mais la magistrate n’a pas manqué d’asséner ses quatre vérités car considérant que Me Marie Wade n’aurait jamais osé répéter cet acte au barreau de Paris.

Prenant la parole, le bâtonnier Me Mbaye Guèye a réitéré ses excuses : «Entre magistrats et avocats, il faut des convergences de vue car, on travaille ensemble et l’un ne peut pas aller sans l’autre. C’est vrai que chaque pays a ses réalités, mais il est interdit qu’un avocat entre en audience et nous demandons pardon», a-t-il plaidé.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 4 Février 2016 - 08:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter