Mahammed Dionne – Abdoul Mbaye : le jeu de ping pong continue



L’ancien Premier ministre n’a pas aimé la lettre réponse de l’actuel Chef du gouvernement à la suite de son interpellation sur la gestion des ressources naturelles. Le président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye estime que la lettre de Mahammed Dionne est à la fois une fuite en avant et un aveu sur la nébulosité des contrats signés avec les sociétés extractives.

«Qu'ils trouvent donc de meilleurs conseillers ! Au lieu de se défendre et de répondre aux questions posées, voilà qu'ils cherchent à me rendre complice !!! Il y a meilleure façon de se défendre que de n'avoir comme argument "de toutes façons il était au courant". Cela ressemble déjà fort à un aveu...», publie le patron de l’ACT sur son mur facebook.

Et d’y marteler: «Non ! Ni moi, ni la plupart des membres du Gouvernement n'étions informés de faits intentionnellement cachés au moment de la présentation des projets de décrets concernés. C'est aussi simple que cela. Tous ces écrits qui viennent en renfort à ceux qui ont masqué l'information, ne sont que vaines contorsions qui n'éviteront pas l'éclatement de la vérité au grand jour et le jugement par les citoyens honnêtes». 


Lundi 22 Août 2016 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter