Mahmout Saleh : «Il y a un petit dieu qui s’appelle Macky Sall… »

La liste des responsables apéristes adeptes de déclarations controversées s’est allongée avec l’entrée en scène de Mahmout Saleh, Directeur de cabinet du président de la République qui présidait l’atelier de restitution de vulgarisation des résultats du séminaire de Benno Bokk Yaakaar (BBY) organisé par le mouvement vigilance. Il a tout simplement élevé Macky Sall au rang de Dieu. En a croire Mahmout Saleh, ceux qui gèrent les deniers publics rendront compte au « petit dieu Macky Sall ».



Mahmout Saleh : «Il y a un petit dieu qui s’appelle Macky Sall… »
Durant l’atelier de restitution et de vulgarisation des résultats du séminaire de Benno bokk yakaar au « king fahd palace », organisé par le mouvement « vigilance », Mahmout Saleh en a profité pour expliquer le sens de la tournée économique du président et les actes que ce dernier a posé depuis son accession à la magistrature suprême. Ainsi, après avoir dressé un bilan plus qu’élogieux de la politique de Macky Sall, le Directeur de Cabinet du président a invité ceux qui gèrent la gestion de l’état, à plus de rigueur et de transparence.


D’autant plus, dit-il queMacky Sall est en train de veiller au grain en instaurant la déclaration de patrimoine; c’est de la même manière qu’il veillera à la fin de la mission, à la reddition du comptes. C’est-à-dire ce qu’ils ont eu avant et pendant et après et  ce qu’ils ont fait des affaires publiques, avertit Mahmout Saleh qui poursuit:


«Avant que Dieu le Tout Puissant vous demande des comptes, c’est ici que cela va commencer car il y a un petit dieu qui s’appelle Macky Sall qui veille au grain », sert-il dans les colonnes de "l'As". Le président Macky Sall, insiste Mahmout Saleh, "ne va pas attendre à la fin de son mandat pour procéder à la reddition des comptes, c’est au cours des mandats que ça se fera...".


 

Ndeye Diakhou BA

Lundi 3 Novembre 2014 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter