Mairie de Dakar : Khalifa Sall devenu incompétent à délivrer des actes de construction

Avec ses projets de désengorgement et de réhabilitation de la ville de Dakar, Khalifa Sall s’est retrouvé avec d’énormes problèmes. Après le litige foncier qui l’oppose au patron de CCBM autour d’un terrain sis à l’avenue Lamine Guèye, le maire de Dakar vient de se faire enlever ses compétences à délivrer des actes de construction aux hôtels, ambassades et autres structures stratégiques par l’Etat. Cette décision découle de son refus de délivrer l’autorisation de construire sur la corniche à l’ambassade de la Turquie et à trois autres structures. Le responsable socialiste dénonce le non respect des accords signés avec la présidence".




La révolution que souhaite appliquer Khalifa Sall à la ville de Dakar à un prix. Ses projets jugés ambitieux par les uns et extravagants par les autres ne seront plus de tout repos. La présidence est mise en cause. La mairie de Dakar s’est vu retirée ses compétences de délivrer des autorisations de construire aux hôtels et ambassades. Son refus d’autoriser l’ambassade de la Turquie et trois autres structures à construire sur la corniche lui a valu « cette sanction ».

"Nous avons saisi la présidence de la République à propos de ces terrains et une discussion a été entamée. A notre grande surprise non content seulement les accords conclus avec l'Etat ne sont pas respectés mais nous avons constaté qu'ils ont commencé les constructions en nous enlevant nos compétences naturelles" regrette le responsable socialiste qui martèle, nous refusons qu'on nous prenne le seul bord de mer qui nous reste et qu'o nous enlève des compétences naturelles".
 



Vendredi 22 Novembre 2013 - 12:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter