Mairie de Kaolack : la Cour Suprême dissout le bureau de Mariama Sarr



Mariama Sarr épinglée par la Cour Suprême. Cette dernière accusée de non-respect de la parité, assiste à la dissolution de son bureau.
Mariama Sarr, a été épinglée. Non pas par les audits de l'Armp, mais par la Cour Suprême pour non-respect de la loi de la parité par le Conseil municipal de Kaolack, informe L'As. La composition du bureau qui comporte que 2 femmes pour ses 7 membres a été dissoute par la juridiction, qui demande à Mariama Sarr de reprendre l'élection, à la tête de la mairie. Une élection à haut risque pour la ministre de la Femme dont la place de maire est très convoitée notamment par l'un des plus grands ténors de l'APR, Wade Gueye. Cheikh Ndao 4ème adjoint au maire pense que si on modifie le bureau de Kaolack, d'autres bureaux aussi devront être modifiés, notamment l'Assemblée Nationale. « C'est un grand lobby féministe qui veut imposer au Sénégal des réalités qui n'existent pas » déclare le 4ème adjoint au maire de Kaolack.

Lamba Ka

Vendredi 9 Janvier 2015 - 13:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter