Mais où est donc El hadji Momar SAMB ?



El Hadji Momar Samb, Secrétaire général du RTA/S
El Hadji Momar Samb, Secrétaire général du RTA/S
Le 25 mars 2012 a vu le renversement du régime prématurément vieux de Wade et l’avènement d’un nouveau paradigme, fondé sur une gestion différente, qui se pare volontiers des principes de la transparence et de la vertu comme modalités essentielles de son effectuation.

Le nouveau paradigme, né avec l’avènement de M. Macky Sall se distingue d’abord par la diversité des horizons d’où proviennent ceux et celles qui sont chargés par le Chef de l’Etat de conduire les destinées du Sénégal.

Ce sont d’abord des personnalités n’ayant pas d’appartenance politique, à l’instar du Premier Ministre et du Ministre de l’Economie et des Finances. Ce sont ensuite des responsables d’organisations de la société civiles, même si certains d’entre eux ont, à un moment donné, adhéré au camp du changement dans le but de « faire partir Wade et son régime. Il s’agit, entre autres, de MM. Latif Coulibaly, Jacques Habib Sy et Mmes Cathy Cissé Wone, Eva Marie Cole Seck et Penda Mbow. Ce sont également des personnalités politiques qui, par delà leurs différences d’obédiences, ont eu en commun leur lutte acharnée et inlassable contre le pouvoir PDS de l’ancien Président Wade. Point n’est besoin de citer parmi ces hommes politiques, Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Abdoulaye Bathily, Idrissa Seck, Dansokho etc.
Ce qui frappe tout de même l’attention, c’est l’absence ou le silence du Professeur El hadji Momar Samb, coordonnateur national du RTA-S (Rassemblement des travailleurs africains - Sénégal) et acteur incontournable au sein de benno siggil senegal de Moustapha Niasse.

Quiconque a suivi, ne serait- ce que distraitement le processus ayant abouti à la fin de règne du PDS, a remarqué que le Professeur Samb y a joué un rôle de tout premier plan. Porte – parole (avec Penda Mbow) du candidat Moustapha Niasse, il était constamment au front, sillonnant le pays, travaillant sans relâche au sein de sa Coalition, du M23 et au sein de benno Bokk Yakkar, et croisant le fer avec les ténors du PDS sur les différents plateaux de radio et de télé, au moment où la plupart de ses camarades opposés à Wade préféraient souvent esquiver les débats.

Sans le connaître personnellement le Professeur Samb, j’ai suivi son parcours, tout comme je l’ai fait pour la plupart des figures marquantes de la nouvelle alternance. C’est pourquoi, en tant que citoyen (je ne suis dans aucun parti politique), mais je n’ai pas pu m’empêcher de me poser des questions : Que fait actuellement le Professeur Samb ? Pourquoi garde t- il le silence au moment où le pays bruit des discours des vainqueurs ? Ses compétences professionnelles et politiques, sa constance et sa détermination au service de l’équité et de la justice sont elles actuellement mises à contribution par le nouveau régime ? Ou alors, aurait-il été laissé en rade après services rendus ? Bref, où est donc El hadji Momar Samb ?

François SARR
Ziguinchor
sarrefrancois@gmail.com

François SARR

Lundi 17 Décembre 2012 - 11:53



1.Posté par Madiambale le 17/12/2012 12:36
Mais c'est vrai qu'il a disparu. Un vrai militant! J'espère que Macky et Niass ne l'ont pas trahi!!!!!

2.Posté par fsarr le 18/12/2012 18:20
ils ne l'ont pas trahi, ils ont trahi le PEUPLE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter