Mais où est donc Idrissa Seck - que mijote le maire de Thiès ?

Le leader de Rewmi, Idrissa Seck est absent du terrain politique depuis quelques mois. Pourquoi ce long silence ? Les interrogations fusent de partout.



Mais où est donc Idrissa Seck - que mijote le maire de Thiès ?
Faisant partie des principaux acteurs du jeu politique sénégalais,  l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck avait occupé l’année dernière l’actualité en sortant avec fracas de la coalition, Bennoo Bokk Yaakar, mais aussi en critiquant vertement les actes posés par son allié, le président de la République, Macky Sall. Mais depuis quelques mois, le maire de Thiès est absent du terrain politique. Cette absence  a été plus visible lors du grand Magal de Touba qui attire chaque année les principaux acteurs politiques du Sénégal. Presque tous les ténors du champ politique sont partis dans la cité religieuse pour communier avec la communauté mouride.  La presse s’était beaucoup interrogée sur la non-participation du maire de Thiès. Pour peut-être taire les rumeurs, Idrissa Seck a dans un très bref échange avec des confrères a rassuré les Sénégalais, soulignant qu’il est en train de travailler.

Mais cela n’estompe manifestement pas les interrogations. Très proche de la famille Tidiane de Tivaouone, Idrissa Seck n’est pas encore annoncé dans la cité religieuse lors du prochain Gamou prévu dans moins d’une semaine. S’il rate ce rendez-vous, les interrogations vont sans doute croitre surtout chez ses militants.

Ceux-ci avaient l’habitude d’entendre leur mentor lors des grands rendez-vous religieux  magnifier l’œuvre des guides religieux en puisant sur le Coran.  Les Rewmistes semblent comprendre que l’absence de M. Seck inquiète les militants. D’où la tournée menée à l’intérieur du pays. Le Week-end dernier, une délégation de Rewmi a été reçue à Ziguinchor. Oumar Sarr et les autres responsables du parti  ont voulu peut-être remobiliser les troupes.
 
A côté de ces rendez-vous des communautés Mourides et Tidianes, Idrissa Seck avait l’habitude aussi après les prières de Korité et de Tabaski à la mosquée Moussanté de Thiès de faire des déclarations sur la situation politique de l’heure. Il avait encore raté ces joutes religieuses.

Mais leur action ne va manifestement pas avoir l’impact escompté. L’absence de la voix du maitre a été perceptible dans la capitale du Sud. Pourquoi cette longue absence ? Le maire de Thiès serait-il alité comme on le prête au leader de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), Moustapha Niasse? Se fait-il désirer pour un retour en grande pompe comme l’avait réussi son ancien mentor, Abdoulaye Wade «pape du Sopi» à la veille de la présidentielle de 2000 ? En tout cas, les élections locales pointent à l’horizon. Et un chef de file a besoin de mener ses troupes dans de telles batailles afin de labourer l’électorat et d’étendre sa base d’affection pour accéder à la station présidentielle.


Mardi 7 Janvier 2014 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter