Mais que devient Will Grigg, l’improbable héros de l’Euro 2016

Devenu la star de l'Euro sans avoir pu démontrer ses qualités sur le pré, Will Grigg a connu une popularité sans précédent durant le tournoi auquel participait l'Irlande du Nord. Que devient-il maintenant que cette parenthèse enchantée s'est fermée ?



Quel joueur est le véritable gagnant de l’Euro 2016 ? Cristiano Ronaldo, enfin vainqueur d’un trophée avec son équipe nationale ? Antoine Griezmann, artilleur le plus prolifique du tournoi qui s’est imposé comme le taulier des Bleus ? Eder, buteur décisif pour le Portugal en finale ? Ou bien Will Grigg ? Vous vous souvenez ? Oui, ce joueur, qui n’a au final pas disputé la moindre minute dans l’épreuve qui s’est déroulée en France, mais dont le nom fut scandé un peu partout dans l’Hexagone, dans les pubs, les ruelles, et les stades.

 

« Will Grigg’s on fire, your defence is terrified », avez-vous ainsi probablement déjà chanté, sur l’air du célèbre tube « Freed from desire » interprété par l’Italienne Gala en 1997. Véritable coqueluche des supporters de l’Irlande du Nord, celui qui avait inscrit la bagatelle de 24 réalisations en 40 matches avec Wigan la saison dernière, grand artisan de la montée des Latics en deuxième division anglaise, s’est imposé comme l’un des héros de l’Euro bien malgré lui : « C’est une popularité européenne qui me tombe dessus. Tout ça me motive encore plus. C’est énorme », affirmait-il pendant le tournoi, lui-même dépassé.

Will Grigg est toujours on fire
 
Depuis, l’engouement s’est de fait quelque peu estompé. Mais justement, qu’est devenu le joueur qui, le 3 juillet dernier, fêtait ses 25 ans ? Eh bien force est de constater que, à défaut d’avoir pu faire parler la poudre avec son équipe nationale durant l’Euro, le canonnier continue de porter son club de Wigan. Promu en Championship, le club fondé en 1932 n’est pas forcément en bonne position au classement, pointant à la 22ème place de la deuxième division anglaise, soit en position de premier relégable.

Pourtant, Will Grigg se démène pour éviter la relégation des siens, et se montre à son avantage. Ainsi, en 11 matches de championnat disputés, l’avant-centre en est déjà à 5 réalisations, ce qui fait de lui le meilleur buteur du club, mais aussi le quatrième buteur du championnat, à égalité par exemple avec le Français Anthony Knockaert (Brighton). Toujours en feu, l’idole du peuple nord-irlandais réalise - à titre personnel - un excellent départ en Championship, justifiant son statut de cadre à Wigan. Oui, « Will Grigg’s on fire ».
Mais que devient Will Grigg, l’improbable héros de l’Euro 2016

Footmercato.net

Samedi 15 Octobre 2016 - 09:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter