Maitre Gims : Ses révélations touchantes sur sa famille, "Ma seule obsession est d’être présent pour eux"

Maitre Gims se dévoile un peu plus sur sa personnalité et sur sa vie privée. Le rappeur, qui a dévoilé Mon Coeur Avait Raison il y a quelques jours, a profité de ses nombreuses interviews pour faire une touchante déclaration à sa femme et ses enfants. Son obsession ? Prendre soin d'eux...



Maitre Gims est en pleine promotion de son second album, intitulé Mon Cœur avait Raison. En quelques années, l’un des membres emblématiques de la Sexion d’Assaut a mis le public français à ses pieds. Autant à l’aise sur des musiques de variété que sur du rap dur, Maitre Gims tient à toujours communiquer sur ce qui le touche et l’aide à avancer. Il faut dire que la musique, Gandhi Djuna, de son vrai nom, a toujours baigné dedans. En effet, Maitre Gims est le fils de Djanana Djuna, un célèbre chanteur congolais. Dans un entretien accordé à Gala, le père et le fils se sont confiés avec beaucoup de sensibilité.

« J’ai appelé mon fils Gandhi parce qu’il est l’homme que j’ad­mire le plus au monde. Aujourd’hui, je suis convaincu que ça lui a porté bonheur, » confie le père de Maitre Gims. Le parcours de cette famille très soudée n’a pas toujours été facile. En 1988, toute la famille quitte le Congo pour la France. « On a vécu dans des ghettos français. J’ai été placé à gauche à droite, tout comme mes quatorze frères et sœurs, puis j’ai erré de squat en squat, changé d’école une bonne quinzaine de fois. J’étais dans une situation terrible, sans stabilité ni domicile fixe jusqu’en 2008 ». Aujourd’hui, Maitre Gims s’est assuré de pouvoir mettre sa famille à l’abri.

"J’ai craqué et failli tout plaquer"

Maitre Gims est très proche de ses parents. Si la musique la rapproché de son père, il n’hésite jamais à montrer à quel point il aime sa mère. Mieux encore, sa mère ainsi que sa famille lui permette de rester droit et de ne pas sombrer dans une célébrité parfois cruelle. « Elle s’est sacri­fiée toute sa vie, aujourd’­hui que tout va bien, elle est pertur­bée. Elle a peur de vivre (...)
Lire la suite sur Non Stop People


yahoo.com

Jeudi 3 Septembre 2015 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter