Malaise au PDS: Fada, Aïda Mbodj et Woré Sarr descendent Babacar Gaye qui accuse les députés de traîtrise

Cela sent le souffre au Parti démocratique Sénégal. A l’instar du Rewmi où le leader, Idrissa Seck fait face à une crise sans précédente dans son parti, au niveau du PDS, la grogne se fait entendre. Le porte-parole de l’ancien parti au pouvoir, Babacar Gaye accuse certains députés de négocier avec la mouvance présidentielle. Modou Diagne Fada, Aïda Mbodj, Woré Sarr et Fatou Thiam, lui remontent les bretelles dare-dare lors de la réunion du comité directeur.



Malaise au PDS: Fada, Aïda Mbodj et Woré Sarr descendent Babacar Gaye qui accuse les députés de traîtrise
Les propos ont volé bien bas hier lors de la réunion du comité directeur du PDS, livre «L’As». En effet, Babacar Gaye a accusé certains députés de négocier avec l’Alliance pour la République (APR) et l’Alliance des forces du Progrès (AFP). Une accusation qui a fait sortir de leurs gonds certains responsables du parti Modou Diagne Fada, Fatou Thiam, Woré Sarr et Aïda Mbodj, notamment. En effet, se sentant indexés, les représentants du peuple à l’Assemblée nationale, hors d’eux, l’ont sommé de préciser sa pensée et citer des noms des «traîtres» qui négocient avec le pouvoir. Répondant à la mesure des attaques, le porte-parole riposte, «que celui qui a quelque chose à dire, le fasse maintenant ou attende qu’on sorte pour régler nos comptes».
Pour vous dire le «tohubohu» qu’il régnait lors de ce comité directeur des libéraux. Ce qui fait dire à nos confrères que même dans l’opposition, les démons de la division n’ont pas été anéantis.


Jeudi 11 Avril 2013 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter