Malgré des matières premières moins chères, l'économie africaine reste dynamique



Malgré des matières premières moins chères, l'économie africaine reste dynamique
Le Fonds monétaire international (FMI), tablait sur un taux de croissance de 5% pour l’Afrique en 2016… une projection abaissée aujourd’hui à 3%. C’est le résultat de la baisse drastique des prix des matières premières. Malgré ce ralentissement, l’économie africaine reste dynamique, selon une étude du cabinet Ernest & Young.

Source: Rfi.fr


Mardi 21 Juin 2016 - 08:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter