Malgré l’adversité, Aïssata Tall Sall protège Tanor



Il fallait voir la réaction de la responsable du Parti Socialiste à la question de savoir : « n’avez-vous  pas pitié de le voir tout accepter du Président Sall ? ». Telle une mère poule, la réponse tombe du tac au tac. «Je ne peux pas accepter qu’on dise cela.  Il ne faut pas croire qu’il se plie comme ça aux décisions de Macky Sall. Tanor est un homme fort. Il a été un homme au service de son pays, de son Etat pendant longtemps. Il connait les arcanes du pouvoir et son exercice ».

 
« Cela dit, nous avons des chances de revenir au pouvoir. Nous, les socialistes on a une faiblesse, c’est de croire que nous sommes nés pour servir le Sénégal. C’est ce qu’on nous apprend, mettez-vous au service de votre pays. C’est vrai que depuis 14 ans, nous ne sommes plus au pouvoir. Depuis 2012, nous avons bloqué nos 12 ans à l’opposition mais depuis deux (2) ans nous sommes en coalition dans le cadre de Benno Bokk Yaakaar (BBY).


Un compagnonnage sur lequel la mairesse de Podor a beaucoup de choses à dire. En ce sens, souligne-t-elle, « être en coalition, ce n’est pas être au pouvoir, c’est être partiellement être au pouvoir. C’est pour cela que je dis que nous devons observer une démarcation nette entre notre identité de socialiste. Notre vocation est de revenir devant les Sénégalais en 2017, de leur proposer un programme absolument socialiste qui leur permettra de faire le choix et le bon choix. Nous devons oser être et restés des socialistes ».

 
Ce, d’autant plus sert Aïssata Tall Sall, les chances du PS de reconquérir le pouvoir « sont intactes ». Mieux, « en tout cas moi j’y crois, j’y travaille de toutes mes forces et peu importe la personne qui sera candidate dès l’instant que ce sera le choix du PS en toute démocratie ».


Mardi 27 Mai 2014 - 21:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter