Mali: Echanges coups de feu



L'armée malienne et des rebelles touareg ont échangé des tirs samedi à Kidal (nord-est), compromettant la visite du Premier ministre malien, a indiqué à l'AFP un responsable de la mission de l'ONU (Minusma) dans cette ville.
"Des coups de feu ont éclaté samedi entre l'armée malienne et des rebelles touareg non loin du gouvernorat de Kidal. La visite du Premier ministre à Kidal est très compromise", a déclaré ce responsable, sous couvert d'anonymat. 
L'information a été confirmée par un responsable du gouvernorat de Kidal, également sous couvert d'anonymat, pour qui "il s'agit d'un acte de sabotage de la visite du Premier ministre". "Il semble pour le moment qu'il n'y ait pas de victimes", mais la situation "est très préoccupante", a-t-il estimé.
Par ailleurs, selon deux habitants de Kidal interrogés au téléphone par l'AFP, "une bonne centaine de civils" ont pris la direction de l'aérodrome de Kidal, à l'appel de groupes rebelles touareg, pour empêcher l'arrivée prévue ce samedi du Premier ministre malien Moussa Mara, qui effectue depuis vendredi une tournée dans le nord du Mali.
En novembre 2013, son prédécesseur Oumar Tatam Ly avait été contraint d'annuler une visite à Kidal après l'intrusion de manifestants hostiles sur l'aéroport de ce chef-lieu de région de l'extrême Nord-Est (plus de 1.500 km de Bamako), fief de rebelles touareg.


Dimanche 18 Mai 2014 - 02:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter