Mali : La localité de Nara attaquée

Après plusieurs heures de tirs entre assaillants et soldats maliens, la situation est toujours confuse, l’attaque n’ayant pas encore été revendiquée.



C’est la première attaque du genre pour une zone du centre fragile au plan sécuritaire depuis le parachèvement de la signature de l’accord de paix le week-end dernier.

Les tirs ont baissé en intensité. Mais selon des sources militaires, des assaillants qui ont réussi à se cacher dans le centre de santé, sur le toit d’une banque et dans une mosquée n’avaient pas été totalement repoussés.

Le correspondant de BBC Afrique au Mali indique que pris de panique, des malades ont précipitamment quitté le centre de santé.

Devant la mosquée, environ 5 pick-up ayant transporté les assaillants ont été vus.

De leur cachette, les assaillants ont effectué des tirs sporadiques.

Les populations se sont terrées chez elles.

Des renforts sont arrivés dans la localité. Après l’assaut sur le centre de santé et la mosquée pour y chasser les assaillants, une course poursuite a ensuite eu lieu.

Les assaillants appartiendraient au front de libération du Macina, un groupe islamiste constitué notamment de peulhs.

Le bilan fait état d’un mort côté armée malienne et cinq assaillants tués, selon une source militaire.

L’armée a brûlé un pick-up des assaillants. Des dégâts collatéraux sont à craindre.

Tôt le matin, les assaillants seraient venus du côté de la forêt d’Ouagadou dans le nord-est, un abri d’islamistes pendant l’occupation des régions du nord.

Le camp situé à l’entrée de la ville a été pris pour cible. Des tirs à l’arme lourde ont été entendus. La riposte ne s’est pas fait attendre.

La ville dispose d’une unité de l’armée, de la gendarmerie et de la police.


BBC Afrique

Samedi 27 Juin 2015 - 16:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter