Mali: Le Gvt adopte un projet d'ordonnance visant à soutenir le secteur d'élevage et de pêche

Le gouvernement malien a adopté mercredi un projet d'ordonnance en vue de soutenir le secteur d’élevage et de pêche, selon un compte rendu du Conseil des ministres dont ALERTE INFO a reçu copie.



"Le Conseil des ministres a adopté  un projet d'ordonnance portant création du Projet d'Appui institutionnel aux Structures techniques de l'Elevage et de la Pêche (PAISEP)", peut-on lire dans le document. 

 

Selon le gouvernement, l’adoption de ce projet d’ordonnance "vise à faire face aux problèmes d’'insuffisance de coordination et de suivi, de faiblesse quantitative et qualitative des ressources humaines, de non fiabilité des données statistiques sur le bétail et les ressources halieutiques et au faible niveau de concertation entre les structures techniques et les professionnels".

 

Le projet a pour objectifs "de mettre en place des mécanismes de coordination interne et externe et de communication avec les partenaires techniques et financiers et les autres acteurs étatiques et non étatiques, de renforcer les systèmes de suivi-évaluation et de statistique, de renforcer la capacité des services techniques et de développer les stratégies opérationnelles", selon la note.

 

Depuis l'indépendance, les secteurs de l'élevage et de la pêche "ont connu d'importantes évolutions à travers la mise en place de structures techniques visant à optimaliser le développement des productions animales et halieutiques", a souligné le gouvernement.

 

L’élevage occupe une place importante dans l’économie du Mali. IL est estimé que l’activité est pratiquée par "80% de la population rurale" et constitue "une importante source de subsistance" de celle-ci, selon un document du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

 

Quant à la pêche, elle est "l’un des secteurs clés de l’économie malienne". En période hydrologique normale, la production halieutique se situe autour de "100.000 t/an, plaçant le Mali parmi les premiers pays africains producteurs de poisson d’eau douce", selon la même source.


ALERTE INFO

Jeudi 12 Mars 2015 - 09:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter