Mali-Onu : un suspect est mort

Dans un communiqué publié toujours samedi soir, la Minusma a annoncé qu’en plus de l’enquête en cours pour faire la lumière sur la mort des militaires tchadiens, elle enquêtera aussi sur les circonstances de ce décès.



Et pour "des raisons de procédures", la mission onusienne a également décidé de relâcher les deux autres suspects.

Ces derniers " seront reconduits dans leur localité par la Minusma dès que possible", a-t-elle précisé.

"Le corps de la personne décédée a été transféré à Gao le 19 mai" et à la suite de "consultations" avec les autorités judiciaires maliennes, "la dépouille mortelle sera remise dans les plus brefs délais aux autorités judiciaires locales de Gao pour toutes suites procédurales requises", conclut la Minusma, sans plus de détails.

L'embuscade ayant causé la mort des soldats tchadiens avait été revendiquée par un cadre de la branche malienne du groupe jihadiste Ansar Dine, allié à Al-Qaïda.

Le groupe en question a contrôlé le vaste nord du Mali pendant près de dix mois, entre 2012 et janvier 2013, avant d’être chassé de cette région par une intervention internationale lancée à l’initiative de la France.

Source: BBC Afrique 



Dimanche 22 Mai 2016 - 08:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter