Mali: Soumaïla Cissé s'explique après avoir rencontré IBK

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a initié une série de rencontre avec la classe politique malienne pour échanger, apaiser, évoquer la situation du pays. Le chef de l'opposition malienne Soumaïla Cissé a été la première personnalité reçue jeudi au palais présidentiel.



Mali: Soumaïla Cissé s'explique après avoir rencontré IBK
Après trois heures d’entretien avec le président Ibrahim Boubacar Keïta, le chef de l’opposition malienne donne ses premières impressions. « Très détendu… Et je pense que c’était un moment de vérité, raconte Soumaïla Cissé. Sur le plan politique, le problème lié en particulier à la gouvernance, le déficit réel de dialogue de concertation dans ce pays, je pense que le président a compris que nos critiques sont très utiles et qu’il n’a pas toujours forcément la bonne information ».

Autre moment de vérité, la situation dans le nord du pays : « Ce que j’ai dit au président est que le cap, s’il existe, n’est pas sensible, n’est pas visible parce qu’il n’est pas expliqué ! Et je lui ai reproché que nous ayons été exclus des discussions au niveau des accords d’Alger ».

Et si le président IBK demandait au chef de l’opposition de prendre la tête d’un gouvernement d’union nationale ? « Ce n’est vraiment pas d’actualité de notre côté », répond Soumaïla Cissé. En revanche, pour l’opposition malienne, ce qui est d’actualité c’est l’organisation d’une conférence de toutes les forces vives du pays pour évoquer la crise, les crises maliennes.

rfi.fr

Ousmane Demba Kane

Vendredi 9 Septembre 2016 - 08:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter