Mali: Trois "assaillants terroristes" tués après avoir attaqué l'armée malienne, près de la frontière burkinabè (Gvt)

Trois "assaillants terroristes" ont été tués après avoir attaqué les Forces armées du Mali (FAMA) mercredi à Boulkessi, localité située dans la commune de Mondoro près de la frontière burkinabè, a annoncé le gouvernement malien dans une note jeudi.



Le gouvernement du Mali "informe l'opinion nationale et internationale que les positions des Forces Armées maliennes (FAMA) à Boulkessi vers la frontière du Burkina Faso ont  été attaquées par des assaillants terroristes dans la matinée du mercredi", dit la note signé de son porte-parole Dr Choguel Kokalla Maïga.

 

Selon le document, les FAMA ont "repoussé l'attaque et  récupéré du matériel de guerre".

 

Le bilan de l’attaque fait état de "trois morts et deux prisonniers du côté des assaillants", stipule la note.

 

"Il n'y eu aucune perte dans les rangs de nos forces armées", souligne le communiqué du gouvernement malien.

 

Depuis le déclenchement de la crise en janvier 2012, plusieurs attaques ont été perpétrées dans des régions du Nord et du Centre du pays, ciblant des positions de l’armée malienne et des casques bleus de la Mission onusienne.

 

Le gouvernement malien "s'indigne devant cette recrudescence de la violence et la grave dégradation de la situation sécuritaire et  en appeler à la Communauté Internationale et à la médiation internationale afin qu'elles usent par tous les moyens pour emmener les Mouvements  armés de la Coordination à parapher et signer l'Accord de paix du 1er Mars 2015".

 

Pour les autorités maliennes "la signature et la mise en œuvre effective dudit accord  restent le meilleur gage pour isoler les terroristes, les mettre hors d'état de nuire et atténuer la souffrance quotidienne des populations maliennes vivant dans les régions au Nord du pays".  


ALERTE INFO

Vendredi 3 Avril 2015 - 17:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter