Mali: attaque kamikaze déjouée contre la Minusma à Tombouctou

Au Mali, une attaque kamikaze a été avortée en plein cœur de Tombouctou, dans le nord du pays. Un individu a tenté, lundi soir, de se faire exploser au passage d'une patrouille de la Minusma, la Mission de l'ONU dans le pays.



 
Il est environ 20 heures, ce lundi 10 octobre au soir, lorsqu'un homme avec une ceinture d'explosifs s’est précipité sur une patrouille menée par des casques bleus suédois de la Minusma. La ceinture du kamikaze a alors eu une défaillante. L’homme est mort, mais on ignore encore si c'est sa ceinture qui a mal fonctionné et l'a tué, ou si ce sont les casques bleus qui l'ont abattu alors qu'il n'était plus qu'à quelques mètres de leurs véhicules. Une collecte des faits est en cours au sein même de la Minusma, à Tombouctou.
 
Après la mort du kamikaze, deux présumés complices ont pris la fuite en direction du quartier d'Abaradjou. Les forces maliennes sont alors intervenues d’autant plus que cette tentative d'attaque a eu lieu près du stade et de l'hôpital de Tombouctou à quelques centaines de mètres seulement du camp des forces maliennes. Les soldats maliens ont fait un prisonnier, mais on ignore à ce stade s'il s'agit bien de l'un des membres du commando en fuite ou s'il ne s'agit que d'un vagabond qui passait par là. Du côté de la mission onusienne comme du côté de l'armée malienne, on attend encore d'y voir plus clair.
 
L'objectif du kamikaze pose question. En effet, l'itinéraire des patrouilles de la Minusma n'est jamais le même, justement pour éviter ce type d'attaque. Alors est-ce que les assaillants ont repéré puis suivi les casques bleus ? Est-ce qu'ils pensaient initialement s'en prendre à des bâtiments de la Minusma situés à proximité ? Cela expliquerait la présence de complices qui n'ont pas cherché à se faire exploser et ça ne serait pas la première attaque du genre à Tombouctou. En tout état de cause, le dispositif de sécurité du camp de la Minusma à Tombouctou a été renforcé.


Source: Rfi.fr

RFI

Mercredi 12 Octobre 2016 - 00:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter