Mali: cinq casques bleus togolais tués dans le centre du pays

Cinq casques bleus togolais sont tombés dimanche 29 mai dans une embuscade à Sévaré, non loin de Mopti au centre du Mali. L’armée togolaise, qui compte un millier d’hommes au sein de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), est basée à Douinza avec des détachements à Gosso et Sévaré. Les militaires togolais étaient en patrouille dans un véhicule de reconnaissance.



C’est la plus importante perte de l’armée togolaise sur un théâtre d’opération onusienne. Les cinq victimes appartenaient au régiment blindé de reconnaissance et d’appui et au 4e régiment d’infanterie : un adjudant, deux sergents et deux soldats de première classe, tous à bord d’un véhicule blindé de type UR416 qui revenait d’une mission de sécurisation de zone, à 30 km de Sévaré dans la région de Mopti au centre du Mali.

Selon les témoignages recueillis auprès de militaires togolais joints sur place, le blindé aurait sauté sur une mine enfouie dans le sable et relié d’un câble à une batterie. Le véhicule est parti en lambeau. Quatre soldats sont morts sur le coup, le cinquième a succombé lors de son évacuation.

Les cinq corps sont ramenés à la morgue de Bamako. « Malgré le moral atteint, ajoute une source, nous continuons le travail, c’est la guerre ici. » Une réunion du haut commandement des forces armées togolaises a eu lieu lundi, les chefs de corps auxquels appartiennent les victimes sont chargés d’informer les familles en attendant les dispositions de rapatriement des corps.

Faure Gnassingbé en séjour officiel en Chine a présenté à partir de son compte Twitter, ses condoléances à la nation entière ainsi qu’aux forces armées togolaises avant d’ajouter : « puisse le miséricordieux accorder le repos éternel à leurs âmes à la hauteur de leur sens du devoir et du sacrifice au service de la paix. ».

Source: Rfi.fr



Mardi 31 Mai 2016 - 07:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter