Mali: de nouvelles arrestations dans l’affaire du charnier découvert près de Kati

A Bamako, l'enquête sur le charnier découvert récemment près de la capitale avance. Outre le général Amadou Sanogo, chef de l'ex-junte, d’autres personnes ont été arrêtées dans cette affaire.



Militaire malien dans le Kati, près de Bamako. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
Militaire malien dans le Kati, près de Bamako. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Au Mali, le juge d’instruction Yaya Karembe ne chôme pas. Au total une trentaine, voire une quarantaine, de personnes sont actuellement arrêtées ou entendues dans le cadre de l’affaire du charnier récemment découvert, à une quinzaine de kilomètres de Bamako.

 

Parmi les nouveaux inculpés, il y a un policier qui a été à un moment un des pivots de l’ex-junte militaire. Il y a également un colonel de l’armée malienne. L’enquête « avance », dit-on à Bamako. Dans une vidéo qui circule sous manteau à Bamako, on voit ce qui pourrait être les dernières images des militaires parachutistes bérets rouges avant leur disparition. Conséquence : l’étau se ressert autour de nouveaux suspects. Certains ont été empêchés de quitter le territoire national.
 

En ce qui concerne le sort du général Amadou Sanogo, le juge d’instruction devrait rapidement le revoir pour lui signifier de nouvelles accusations. Il est détenu dans une pièce avec des sanitaires, mais il ne s’habille plus en tenue militaire. Il préfère plutôt un accoutrement de chasseur traditionnel, communément appelé « les Dozos ».

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Jeudi 12 Décembre 2013 - 12:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter